L’interview

Onze questions à Raphaël Voltz :

1)  Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir ce sport?

Raphaël  Voltz a toujours aimé le tir (aux fêtes foraines par exemple) . Après son accident, Raphaël Voltz était en rééducation lorsqu’une personne lui a parlé de la section handisport au stand de tir d’Ostwald et c’est ainsi que tout a commencé !

2) A quel âge avez-vous commencé cette discipline ?

En 1991, l’âge de 20 ans.

3) Est-ce difficile de vous déplacer pour tous vos voyages?

Un peu plus difficile que pour les valides mais les aéroports sont bien équipés.

4) A quel âge avez-vous été pour la première fois champion du monde?

R.V a été pour la toute première fois champion du monde en 2010.

5) Avez-vous eu des regrets en 2008 et 2012 en obtenant la 2ème place ?

Non, pas vraiment, nous a dit R.V.,  c’est un beau résultat ! La bataille était difficile, il y avait environ 60 concurrents… même si, bien sûr, tout le monde rêve de la médaille d’or !

6) Participerez-vous aux JO de 2016?

Peut être ! Raphaël réfléchit encore.

7) A partir de quand êtes-vous devenu professionnel ?

Raphaël Voltz n’est pas professionnel, mais amateur.

8) Enseignez-vous cette discipline?

Non, mais Raphaël donne des conseils à d’autres sportifs.

9)  Quelles sont les qualités requises pour ce sport ?

Il y en a plusieurs, mais la principale est la concentration et bien sûr la patience.  Quand c’est une passion c’est plus facile !

10) Combien d’heures d’entraînement faites-vous par semaine ?

C’est variable, mais R.V s’entraîne au moins trois heures trois fois par semaine, sans compter les heures de préparation physique et mentale (sophrologie). C’est donc tous les jours qu’il faut s’entraîner !

11) N’avez-vous pas été trop déçu de céder votre place en 2004 ?

Raphaël a été déçu, d’autant plus que toutes les chances étaient réunies pour obtenir un titre.

Un grand merci à Raphaël Voltz !

Les CM2